Construction de logements

Maison individuelle Ebnat-Kappel

Il y a un temps pour tout – et il en va de même de la durée de vie des revêtements de sol. Dès le premier jour, ils sont soumis à des sollicitations maximales. Lorsqu’elle s’impose, une rénovation des sols était l’occasion de donner à celles pièces un nouveau cachet.

Il y a un temps pour tout – et il en va de même de la durée de vie des revêtements de sol. Dès le premier jour, ils sont soumis à des sollicitations maximales. Lorsqu’elle s’impose, une rénovation des sols était l’occasion de donner à celles pièces un nouveau cachet.

Bien souvent, un changement de propriétaire est l’occasion de rénover les revêtements, aussi résistants fussent-ils. C’est ce qui s’est passé dans cette maison d’Ebnat construit en 1957. À l’époque, l’architecte Thomas Schmid (SIA), Zurich, a suscité un grand intérêt avec son projet, et son concept d’habitat ouvert a d’emblée séduit le nouveau propriétaire – d’autant plus qu’il y voyait des possibilités de valoriser son bien. La décision de remplacer les divers revêtements de sol de la maison par un sol en bois uniforme a été un élément clé du projet. L’effet de l’espace ouvert dévoile à présent une toute nouvelle qualité. La configuration spatiale de la maison forme un ensemble homogène sur le plan visuel et garantit une unité de toute noblesse, en plus de répondre à diverses exigences fonctionnelles.

Le parquet actuellement posé de la série Villapark, en chêne Avorio 35 brossé en profondeur et huilé naturel, inonde l’intérieur d’une agréable clarté, tout en se mariant parfaitement avec les éléments existants en béton apparent. Compte tenu de la générosité du plan d’ensemble, l’utilisation de grandes lames de 210 cm de long pour 19 cm de large s’est spontanément imposée à l’esprit. À l’exception des zones humides pour la douche et la baignoire, elles ont été aussi posées dans les salles de bains et la cuisine. Sans planification méticuleuse et expertise professionnelle, il n’aurait pas été possible de réussir cette métamorphose de diverses surfaces de sol en un ensemble remarquablement cohérent.
 

La représentativité et le renouvellement caractérisent l'architecture de Thomas Schmid (SIA) de Zurich. C'est également le cas de la maison Ebnat de l'année 1957, qui a été entièrement rénovée.

Il est important de définir d’abord les objectifs à atteindre. Une première étape concrète consiste alors à analyser les différentes structures de sol et les niveaux de sol fini dans l’appartement ou la maison. Si la rénovation porte uniquement sur une pièce ou sur des pièces séparées, il suffira en général de raccourcir les portes des pièces et de s’adapter à la modification des niveaux de sol. En revanche, si la rénovation implique des surfaces de sol différentes, comme du carrelage, du lino, de la moquette ou un plancher en bois, il sera vraisemblablement nécessaire de mettre en place de façon uniforme le futur support de pose. Ceci peut s’avérer nécessaire du fait des hauteurs de chape différentes dans les divers espaces, mais aussi par la présence éventuelle d’autres défauts, comme des craquements et des grincements, ou une isolation insuffisante contre les bruits d’impact. Par ailleurs, il est capital de tenir compte des raccordements avec les portes de balcon et de terrasse, ainsi que de l’intégration d’éléments de construction déjà présents. Les éclairages encastrés dans le sol, les convecteurs de sol et les plinthes doivent aussi faire partie de la réflexion. Bien entendu, la performance d’un chauffage au sol existant est une question essentielle à se poser.

Une fois passés en revue tous ces aspects, il reste à définir le sens de la pose. Certes, il n’existe pas de règles absolues en la matière, néanmoins le rendu peut être très différent selon la direction de la lumière principale, surtout avec des parquets ayant une structure prononcée. Quiconque décide d’entreprendre une rénovation avec du parquet doit opter pour des produits haut de gamme s’il veut que son investissement global soit payant. De plus, en choisissant du parquet, on s’offre la chance d’utiliser un matériau sain pour son habitat. En effet, le bois est un produit naturel! Bauwerk tient compte de ces propriétés naturelles, que ce soit dans le cadre de son processus de fabrication ou lors de la pose, avec l’emploi de colles certifiées. Ce faisant, la nature s’invite dans les intérieurs.

La rénovation d’un parquet existant dépend de la qualité, de l’état et du type de revêtement. Lorsque la couche d’usure est suffisamment épaisse et que la surface est lisse, le ponçage (y compris à plusieurs reprises) ne pose aucun problème. Le parquet retrouve ainsi son état initial, comme au moment de son installation. Seules les dégradations profondes affectant le bois restent visibles. Une fois poncée, la surface peut épouser un aspect totalement différent. À l’aide de machines spéciales, le professionnel peut rafraîchir des surfaces structurées et chanfreinées. Ainsi, un parquet haut de gamme est «doublement payant». Quel autre revêtement de sol peut-il se prévaloir d’avoir ainsi une deuxième jeunesse?

LE PRODUIT BAUWERK UTILISÉ

Villapark

La généreuse lame extra large Villapark créée une chaleur confortable et une ambiance intime et confère une atmosphère naturelle à votre maison.

En savoir plusPublication dans le magazine Traumhaus

Apprenez-en plus sur cette référence dans le magazine Traumhaus.

pdf | 5 MB Télécharger maintenant

Autres références dans le domaine Construction de logements